bief
Pour obtenir la version papier avec les textes complets et les schémas, commandez le "PETIT MANUEL DU RECUPERATEUR D'EAU DE PLUIE, DE SOURCE, DE PUITS"
c'est ici : L'eau de pluie

L'eau de pluie, les filtres


Les filtres :
Il existe une grande variété de filtres; on les distingue :

-- Par leur finesse de filtration : exprimée en microns (µ). Sur certains filtres, le micron peut être exprimé par : M, MC ou Mcr. Elle détermine le type de souillure qui va être arrêtée : sable, débris végétaux, pollen, bactéries. Plus la filtration est fine, plus l'eau sera freinée par le filtre. Exemple, un filtre de 50µ en 10 pouces a un débit instantané de 2.2 m3/heure, un filtre de 25 µ a un débit instantané de 1 m3/heure alors qu'un filtre 0.45 µ, toujours en 10 pouces a un débit de 300 litres / heure ! Si les filtres se colmatent trop vite, soit à cause d'un débit trop important soit à cause d'une eau très chargée, il faut doubler (en pa-rallèle) les filtres concernés.
-- Par leur taille : exprimée en pouces ("). La hauteur d'une cartouche de filtre 10 pouces est de 250 mm, celle d'une cartouche 20 pouces est de 505 mm. Cette taille détermine la quantité maximale de déchets que peut arrêter le filtre et par là même, sa durée de vie avant remplacement ou nettoyage de la cartou-che. On choisira toujours les filtres 20 pouces qui nécessitent moins de mainte-nance. La taille détermine aussi la capacité instantanée de filtration, exprimée en m3/heure (et inversement les pertes de charge, autrement dit le "freinage" que le filtre oppose à la bonne circulation de l'eau), un filtre 10" a deux fois plus de pertes de charge qu'un filtre 20". Un filtre 20 pouces suffit pour la ma-jorité des installations domestiques. Pour des débits importants (plus de 4 m3/heure), il convient de mettre des batteries de filtres supplémentaires en pa-rallèle.
-- Par le système de raccordement de la cartouche dans le corps de filtre : la plupart des filtres grand public sont percés aux deux bouts et utilisent des joints plats. Leur étanchéité est discutable; selon les fabricants, les tolérances varient, bien que ces filtres soient qualifiés de standards (c'est surtout le cas des filtres achetés "au camion"). Ils présentent des risques de fuites d'eau non filtrée et doivent être écartés ou, au pire, réservés à la filtration grossière (50µ ou 60µ). Inconvénient supplémentaire, ils n'existent qu'en 10 pouces et, bien souvent la finesses de filtration n'est même pas marquée. Nous leur préférons les filtres fermés à une extrémité dont le raccordement est réalisé par une paire de joints toriques bien plus fiables. Ils conviennent pour les filtrations fines et sont dis-ponibles en 20 pouces. Notez aussi qu'avec ce système de joints toriques, on peut très bien installer une cartouche de 10 pouces dans un corps de filtre de 20 pouces,

Filtre à joints plats
Filtre à joints plats

Filtre à joints toriques
Filtre à joints toriques

-- Jetable ou lavable ? : tous les filtres n'existent pas en version lavable, en géné-ral seuls les 50/60µ sont lavables et aussi le 0.45µ céramique. Mais un filtre lavable n'est pas éternel et les tamis nylon finissent par se fragiliser et se crever. Comparons le prix de trois cartouches 50µ 20 pouces : jetable 14 €uros, lava-ble tamis plissé nylon 30 €uros, lavable tamis plissé inox 200 €uros… (Prix mai 2008). L'examen visuel des cartouches permet de décider de leur lavage. On lave les cartouches (délicatement) avec un pinceau de dureté moyenne, du détergent et un peu d'eau de javel. Il existe aussi toutes sortes de filtres à sédi-ments censés s'auto-nettoyer grâce à des venturis, des vortex, des trombes, des hélices et tout ce que l'on peut espérer de la technique moderne. Ils sont en gé-néral chers, voire très chers et malheureusement nos tests les ont rejetés. C'est sans doute la faute à notre eau de puits chargée en argile et en matière organi-que. Pour l'instant nous ne les conseillons pas, comme nous déconseillons toutes les cartouches chargées en polyphophates (contre l'eau calcaire) et le char-bon actif (contre les mauvaises odeurs). Non pas qu'ils soient inefficaces, mais on entre dans un système de consommation qui engraisse les fabricants et pro-duit des déchets. Si votre installation est importante, il sera raisonnable d'ins-taller un filtre à sable de piscine avant la batterie de filtres.
-- La chaîne de filtration : on ne peut pas espérer obtenir une eau de bonne qua-lité avec un seul filtre. Il faut une progression dans la filtration. Cela commence à la gouttière pour les gros morceaux, le préfiltre affine considérablement la filtration qui est parachevée dans le bloc de filtration. En sortie de réservoir, on commence par un filtre de 50µ qui arrête la plupart des débris organiques qui se promènent encore, puis on passe sur un filtre 25µ qui préserve le filtre 0.45µ dont le rôle est de stopper une partie des bactéries et un filtre de 0.2µ pour éli-miner celles qui restent. De taille beaucoup plus faible, les virus ne sont pas ar-rêtés par la filtration classique.
-- Bol opaque ou bol transparent ? : selon le fabricant, le bol sera transparent ou opaque. Le bol opaque offre l'avantage d'empêcher la croissance d'algues tandis que le bol transparent permet à l'œil d'apprécier si le filtre a besoin d'être net-toyé ou remplacé. Si on n'a pas le choix, les bols transparent devront être en-fermés dans un local parfaitement abrité de la lumière.
-- Montage et entretien :
généralement en plastique, les filtres doivent être montés sur leur support mural solidement fixé pour éviter les contraintes mécaniques sur le corps du filtre. Le local devra être facilement accessible pour un entretien régulier. Il faut aussi prévoir impérativement une clé de serrage car le système d'étanchéité du bol est un joint torique qui travaille à l'écrasement et il ne faut pas faire semblant de le serrer ! La batterie de filtres doit comporter une vanne à l’entrée et une à la sortie, cela évite de devoir vidanger toute l'installation pour nettoyer une cartouche. Par contre, contrairement à ce que préconise le constructeur, il est impératif de ne jamais monter de by-pass (système de dé-rivation qui permet de court-circuiter les filtres pendant leur nettoyage; c’est pratique puisque le réseau est toujours alimenté, mais on contamine toute l’installation puisqu’il n’y a plus de filtration). La chaîne de filtration est le cœur de votre installation, l'entretien doit donc être très régulier, sinon le système sera inopérant et vous ne serez pas protégé.